À propos

Ce blog va vous aider à décrypter les nouvelles tendances web Social Media. Il va vous permettre de comprendre en quoi elles peuvent vous être utiles dans votre marketing et votre communication sur internet.

En savoir plus

Rechercher

Suivez-nous

Mediaventilo

Twitter update

> Archives pour la catégorie ‘Musique en ligne’

15 octobre 2008
Pin It

Intervention à la Journée des Initiatives Indépendantes

Microsoft Word 20081015 220723 Intervention à la Journée des Initiatives Indépendantes

Le festi’Val de Marne se termine ce week end. A ce propos j’interviendrai samedi 18 octobre 2008 à 15h dans le cadre de la 2ème Journée des Initiatives Indépendantes (JIMI) en marge du festi’Val de Marne (Chapiteau – Parc des sports de Choisy-Le-Roi – 94)

Il s’agira d’une table ronde sur la thématique de l’accès aux medias (organisée par le Réseau en Ile-de-France)

Modérateur : Michaël Loucas, chargé de l’information et de la ressource au Cry pour la musique (78)

Intervenants :
Daniel Clavel (Cheribibi, Association On Y Va)
Serge Beyer (Longueur d’Ondes)
Loukouman Amidou (Mediaventilo)
Stéphanie Schmitz (ancienne attachée de presse électro chez Nocturne / site Internet de Tsugi)
Férarock (intervenant à préciser)

Description : Comment aborder les media ? Quels outils indispensables faut-il mettre en place pour les démarcher ? Que représente une actualité/présence dans un media pour un groupe ou une structure et y a-t-il un moment plus propice d’y apparaître dans le développement d’un projet ? A quel moment externaliser les relations avec la presse et faire appel à un attaché de presse ? Quel impact peut-on attendre selon le media (publics cibles) ? Les nouveaux moyens de communication liés aux nouvelles technologies peuvent-ils complètement évincer les media traditionnels ? Quelles sont les contraintes économiques des media et leur marge de manœuvre sur leur ligne éditoriale ? Comment et avec quels partenaires les media travaillent-ils pour trouver du contenu ? Comment un artiste/groupe fait-il pour trouver un équilibre entre l’indépendance de sa production artistique et les contraintes des media (format des disques, des titres de morceaux, etc.) ?

La JIMI est une journée de rencontre en marge du Festi’Val de Marne autour des initiatives musicales indépendantes : stand, exposition, débat, concerts.

5 octobre 2008
Pin It

Le festi’Val de Marne sur les réseaux sociaux

Le Festi’Val de Marne pour sa 22ème édition veut faire la part belle aux mots et à l’écriture en revendiquant « moins de son plus de sens ». Mais les sons seront également au rendez-vous avec plus de 100 artistes qui se produiront sur près de 30 scènes du Val de Marne.

Sur internet le festi’Val de Marne à cette année investit les réseaux sociaux avec une opération sur myspace autour des artistes du festival.  Au programme :

- Une page aux couleurs du festival
- Un widget
- Des badges personnalisés pour les artistes
- Un jeu concours
- Une campagne d’affichage


bT*xJmx*PTEyMjQxMDAwOTYyMzUmcHQ9MTIyNDEwMDIzMDc2OSZwPTEyMDc*MSZkPTY5NDk2NiZnPTImdD*mbz1mMDY5NmVlZDRmYTc*ODUzYTg1N2I1MmFlMjM3M2M*Yg== Le festi’Val de Marne sur les réseaux sociaux
Les opérations social media autour des festivals s’organisent progressivement grâce à de vrai relais d’opinion que sont les groupes participants.

1 septembre 2008
Pin It

Viralité des widgets

Noisetrade.com 20080818 130158 Viralité des widgets

Dans le domaine des applications musicales virales, on sait bien qu’il est particulièrement important d’être en mesure de toucher son public. Les applications participatives du type widget “engage” les fans de manière plus ou moins passive alors que l’acte de promotion peut avoir une réelle valeur.

Dans la continuité de l’expérience de radiohead qui a décidé il y a quelques mois de laisser les fans définir eux même le prix auquel ils souhaitaient acheter leur album, Noisetrade  propose un service qui évalue le prix d’un album à 3 recommandations : recommander cet album à trois amis et téléchargez-le gratuitement. Voici un modèle intéressant pour de la promotion.

Quand le bouche-à-oreille est payant … seul point faible du service proposer un droit d’entré exorbitant aux artistes.

Via : hypebot