Navigation dans les dimensions de l’internet social

30 juin 2008
Pin It

Notre écran est plat mais l’internet social comporte de multiples dimensions qui relient les individus et les mèmes qui le composent. Chacune de ces dimensions correspond à un type de navigation spécifique. Pour les professionnels des réseaux sociaux, la question qui se pose est : quelles dimensions pour quels outils pour quels usages.

La dimension de l’individu (le qui)

Imageamis.png

C’est peut-être l’une des dimensions les plus évidentes quand on parle de médias sociaux. Elle est symbolisée par Myspace et sa liste d’amis qui permet de parcourir une communauté par les liens qui s’établissent entre les individus.

La possibilité de naviguer au sein de cette dimension est quasi obligatoire pour un service social, car il s’agit de la définition même de « l’aspect social » du média. Ainsi, les réseaux sociaux, les sites de partage ou les blogs proposent ce type de navigation.

Ce type de navigation met en avant la communauté et personnifie le contenu qui existe avant tout parce qu’il appartient ou a été mis en ligne par un individu.

La dimension des mèmes (le quoi)

imagetagcloud.png

C’est certainement « la mère » des dimensions de l’internet, issus directement du web 1.0 et des théories de l’hypertexte qui lie entre elles des pages web, des contenus, des médias… remis au goût du jour avec l’arrivée du web 2.0 par les systèmes d’inspiration sémantique à base de mots clefs (par exemple les nuages de tag).

C’est encore cette dimension qui reste la plus utilisée pour naviguer, peut être parce que Google et les principaux moteurs de recherche ne proposent par défaut que cette approche pour trouver de l’information… Le chalenge du web sémantique et de donner du sens à cette dimension notamment grâce à l’utilisation conjointe des autres dimensions.

La dimension géographique (le où)

imagemap.png

Arrivée récemment avec l’émergence de deux technologies promises à un bel avenir web : la cartographie web et la géo localisation. Ces technologies sont à la base de nombreux mashup qui permettent maintenant de visualiser à peu près n’importe quel service à partir d’une interface type Google Map. Les services incluant en plus les données sur le propre positionnement de l’individu ouvrent la voie à de nouvelles perspectives dans le domaine de l’utilisation en mobilité des services web.

La navigation géographique se suffit rarement à elle-même est constitue souvent un moyen alternatif d’accéder à un contenu. La mise en place d’une telle navigation peut également servir de filtre.

La dimension temporelle (le quand)

imagetemp.jpg

C’est a croire qu’avant le blog le web n’était que froid… On peut dire que les acteurs de l’internet (au sens large) se sont rattrapés depuis en engageant une course effrénée contre le temps. Le succès fulgurant des services de microblogging font aujourd’hui basculer le web dans le temps réel et dans la culture de l’instantanéité.

De belles expérimentations de navigation temporelle ont vu le jour dans le sillage du microblogging. Des services comme plurk ou dipity sont des exemples intéressants d’enrichissement de l’expérience utilisateur grâce à une timeline. L’évolution récente du web semble indiquer que cette dimension de navigation va être de plus en plus présente sur les médias sociaux.

La dimension métaphysique (le pourquoi)

Celle-ci on en parle pas parce que si l’on avait un début d’idée précise dessus on ne serait vraisemblablement pas là …

En tout cas, je vous invite maintenant à penser à vos services et vos opérations sociales selon ces quatres axes et de n’en négliger aucun de façon non consciente.

Tags: , ,

Catégories : Définitions, Divers, Medias sociaux, Réseaux sociaux

Laisser une réponse

Conseil
en stratégie
social media

Agence
community
management

Jeu
concours
social media

Micros
formats
social media

Formations
social media

Social
expérience
studio

Opérations
influence

Publicité
social media

Mediaventilo - Agence Social Media I Mentions légales I Recrutement