Actualités
Social Media

À PROPOS

Ce blog va vous aider à décrypter les nouvelles tendances web Social Media. Il va vous permettre de comprendre en quoi elles peuvent vous être utiles dans votre marketing et votre communication sur internet.
En savoir plus

À PROPOS

Ce blog va vous aider à décrypter les nouvelles tendances web Social Media. Il va vous permettre de comprendre en quoi elles peuvent vous être utiles dans votre marketing et votre communication sur internet.
En savoir plus

Sunweb

  • Stratégie Social Media
  • Conception d’appli Facebook
  • Achat media Facebook
  • Community Management

Mediaventilo accompagne le lancement de Sunweb sur Facebook en 2012, à travers la création d’une page Facebook et le lancement d’un jeu concours. Cette agence de voyage, présente sur le marché français depuis 2010 et possédant plus de 800 000 clients, propose un large choix de séjours au ski ou au soleil dans le bassin méditerranéen.

La stratégie social media avant les opérations

Il est bien sûr plus facile de mettre en place des opérations plutôt qu’une stratégie pérenne de présence sur les médias sociaux. C’est pourtant bel et bien l’objectif à terme.

Mediaventilo_-_reseaux_sociaux.ppt-1-20090208-234248.jpg

Ainsi, une stratégie permet de fédérer une communauté autour d’une problématique centrée utilisateur (et non produit) et les opérations ont pour objectif d’y faire adhérer plus de membres.

Ensuite les plateformes sociales permettent de garder le lien avec sa communauté de multiples façons grâce aux flux et aux notifications qui permettront de relayer des opérations ou des campagnes.

Mediaventilo_-_reseaux_sociaux.ppt-2-20090208-234313.jpg

Emailing et Newsletter : Dix erreurs à éviter

Fortement remis en question dans un processus de conquête l’email reste un flux de fidélisation incontournable. Les emailing et les newsletters sont utilisés abondamment et l’on remarque que les processus ont souvent des points faibles.

Listons ici quelques-unes des erreurs les plus courantes à ne pas reproduire ou à contourner lors de la mise en place de campagnes.

[slideboom id=44729&w=425&h=370]

Erreur 1 – Se passer d’un service d’emailing pro

Outlook ou Thunderbird ne sont pas des logiciels d’emailing. Vous devez absolument utiliser un logiciel ou un service adapté vous permettant notamment des envois par serveur de mail spécifique et de nombreuses options de tri et de reporting.

Sans quoi c’est votre provider qui ne va pas être content

Erreur 2 – Négliger son formulaire de récolte en amont

Les champs de votre formulaire de récolte devront être étudiés en fonction des segmentations d’envois envisagés (géographiques, âge…).
Projetez-vous dans l’avenir ; ce n’est pas parce que vous n’avez pas besoin de segmenter aujourd’hui que ce ne sera pas nécessaire demain

Mieux segmenté = plus ouvert

Erreur 3 – Ignorer « permission marketing »

Plutôt que d’envoyer votre mail à la terre entière (eh oui le SPAM ce n’est pas forcément les autres !) à partir de bases mal qualifiées, pourquoi ne pas mettre en place des récoltes réellement qualitatives avec le consentement de vos cibles ?

Mieux vaut 100 emails bien ciblés et permis que 1000 à côté de la plaque et douteux

Erreur 4 – Oublier l’ensemble processus

Les processus d’inscription, de désinscription doivent donner lieu à des pages spécifiques, des emails de confirmation envoyés, et des liens depuis la newsletter.

Aspect à prendre sous l’angle juridique, technique et ergonomique

Erreur 5 – Ne jurer que par les emails HTML

Il ne faut pas croire que plus un emailling est beau, plus il est efficace. Tout dépend de la cible, du sujet et du message.

La personnalisation sur un emailing texte peut donner de bons résultats

Erreur 6 – Négliger l’affichage sur différents clients mail

Si vous connaissez les incompatibilités entre les navigateurs web, dites-vous simplement que c’est pire entre les clients de messagerie. Oubliez d’emblée vos super CSS externalisés et reprenez vos tableaux pour la construction graphique.

Un mail tout cassé c’est pas beau et c’est pas pro

Erreur 7 – Omettre la version texte en plus de la version HTML

Le format MIME à parties multiples vous permet d’intégrer une version texte à un email HTML envoyé.

Car le HTML lu par un lecteur texte ce n’est vraiment pas très beau… ni lisible

Erreur 8 – Mettre des images, des vidéos en embed

Toutes les images doivent se trouver sur des serveurs publics et les animations flash (vidéos par exemple) sont à proscrire même sur serveur externe. Cela peut marcher sur certains lecteurs de mail, mais certainement pas sur tous (et probablement pas sur la plupart).

Les images et les vidéos c’est mieux quand on les voit

Erreur 9 – Négliger la rédaction de son sujet

Le sujet du mail est certainement l’élément le plus important (car c’est l’un des facteurs déterminants du taux d’ouverture). Il ne faut pas hésiter à faire des tests en amont.

Aucune raison d’ouvrir un mail avec un titre inintéressant

Erreur 10 – Envoyer une seule image dans son mail

En plus du risque de reconsidération du mail en spam, aujourd’hui la plupart des clients mail bloquent les images au démarrage, c’est ainsi le meilleur moyen de ne pas être visible donc d’avoir un taux de clic ridicule.

L’image seule ou comment ne pas être vu du tout même si l’on a été ouvert !

Les 5 niveaux de présence sur les médias sociaux

Il y a plusieurs façons d’approcher les médias sociaux pour les marques et les entreprises. À la manière de la hiérarchie des besoins (ou pyramide de Maslow) nous pouvons découper la façon d’être présent sur ces médias en 5 postures de la moins impliquée (bas de la pyramide) à la plus intégrée (sommet de la pyramide).

Mediaventilo_-_reseaux_sociaux.ppt-20090208-232735.jpg

Niveau 1 : Être présent malgré soi

Toutes les marques et les entreprises finiront par être présentes sur les médias sociaux qu’elles le veuillent ou non. Ce premier niveau traduit cette présence non contrôlée par des porte-paroles autoproclamés, des avis, des commentaires…

Inutile de préciser que ce type de présence n’est bien sûr pas idéal.

Niveau 2 : Être présent et contrôler sa communication

Ouvrir soi-même ses espaces au sein des sites communautaires permet de contrôler sa présence a minima, l’important étant d’arriver tôt.

Niveau 3 : Fédérer sa communauté

À partir d’une présence stratégique, il s’agit ici de mettre œuvre de réelles actions pour recruter des membres de sa communauté et ainsi faire en sorte que des internautes créent des liens entre leurs univers et ceux de la marque.

Niveau 4 : Alimenter sa communauté

Il s’agit ici de produire des contenus pour sa communauté. Il s’agit de contenus orientés utilisateurs qui ont des qualités intrinsèques virales.

Niveau 5 : Impliquer sa communauté

C’est l’étape ultime, le niveau du crowdsourcing ou les membres de la communauté vont non seulement relayer les messages, mais également produire du contenu pour le compte de la communauté.

Conférence Emarketing paris 2009 : Les clés pour une présence efficace sur les réseaux sociaux

emarketingparis2009-20090124-014805.jpgLe salon Emarketing PARIS 2009 se tient à la porte maillot les 27 et 28 janvier prochain. Il rassemble les professionnels du e-marketing et de la communication internet sur 5000 m2 de stands et il donne aussi accès à 150 conférences gratuites.
Mediaventilo sera présent au salon pour une conférence gratuite sur la thématique des réseaux sociaux.

Je vous retrouverai pour l’intervention de Mediaventilo le mardi 27 à 14h pour vous dévoiler : « Les clés pour une présence efficace sur les réseaux sociaux ». On y parlera stratégie, outils, de bonnes pratiques pour optimiser la présence des entreprises et des marques sur les médias sociaux.

Conseil
en stratégie
social media

Agence
community
management

Jeu
concours
social media

Brand
Content
social media

Formations
social media

Social
expérience
studio

Opérations
influence

Publicité
social media