Emailing et Newsletter : Dix erreurs à éviter

Fortement remis en question dans un processus de conquête l’email reste un flux de fidélisation incontournable. Les emailing et les newsletters sont utilisés abondamment et l’on remarque que les processus ont souvent des points faibles.

Listons ici quelques-unes des erreurs les plus courantes à ne pas reproduire ou à contourner lors de la mise en place de campagnes.

[slideboom id=44729&w=425&h=370]

Erreur 1 – Se passer d’un service d’emailing pro

Outlook ou Thunderbird ne sont pas des logiciels d’emailing. Vous devez absolument utiliser un logiciel ou un service adapté vous permettant notamment des envois par serveur de mail spécifique et de nombreuses options de tri et de reporting.

Sans quoi c’est votre provider qui ne va pas être content

Erreur 2 – Négliger son formulaire de récolte en amont

Les champs de votre formulaire de récolte devront être étudiés en fonction des segmentations d’envois envisagés (géographiques, âge…).
Projetez-vous dans l’avenir ; ce n’est pas parce que vous n’avez pas besoin de segmenter aujourd’hui que ce ne sera pas nécessaire demain

Mieux segmenté = plus ouvert

Erreur 3 – Ignorer « permission marketing »

Plutôt que d’envoyer votre mail à la terre entière (eh oui le SPAM ce n’est pas forcément les autres !) à partir de bases mal qualifiées, pourquoi ne pas mettre en place des récoltes réellement qualitatives avec le consentement de vos cibles ?

Mieux vaut 100 emails bien ciblés et permis que 1000 à côté de la plaque et douteux

Erreur 4 – Oublier l’ensemble processus

Les processus d’inscription, de désinscription doivent donner lieu à des pages spécifiques, des emails de confirmation envoyés, et des liens depuis la newsletter.

Aspect à prendre sous l’angle juridique, technique et ergonomique

Erreur 5 – Ne jurer que par les emails HTML

Il ne faut pas croire que plus un emailling est beau, plus il est efficace. Tout dépend de la cible, du sujet et du message.

La personnalisation sur un emailing texte peut donner de bons résultats

Erreur 6 – Négliger l’affichage sur différents clients mail

Si vous connaissez les incompatibilités entre les navigateurs web, dites-vous simplement que c’est pire entre les clients de messagerie. Oubliez d’emblée vos super CSS externalisés et reprenez vos tableaux pour la construction graphique.

Un mail tout cassé c’est pas beau et c’est pas pro

Erreur 7 – Omettre la version texte en plus de la version HTML

Le format MIME à parties multiples vous permet d’intégrer une version texte à un email HTML envoyé.

Car le HTML lu par un lecteur texte ce n’est vraiment pas très beau… ni lisible

Erreur 8 – Mettre des images, des vidéos en embed

Toutes les images doivent se trouver sur des serveurs publics et les animations flash (vidéos par exemple) sont à proscrire même sur serveur externe. Cela peut marcher sur certains lecteurs de mail, mais certainement pas sur tous (et probablement pas sur la plupart).

Les images et les vidéos c’est mieux quand on les voit

Erreur 9 – Négliger la rédaction de son sujet

Le sujet du mail est certainement l’élément le plus important (car c’est l’un des facteurs déterminants du taux d’ouverture). Il ne faut pas hésiter à faire des tests en amont.

Aucune raison d’ouvrir un mail avec un titre inintéressant

Erreur 10 – Envoyer une seule image dans son mail

En plus du risque de reconsidération du mail en spam, aujourd’hui la plupart des clients mail bloquent les images au démarrage, c’est ainsi le meilleur moyen de ne pas être visible donc d’avoir un taux de clic ridicule.

L’image seule ou comment ne pas être vu du tout même si l’on a été ouvert !

Tags: , , , , , , , , , ,

Catégories : Présentations, Web marketing

3 commentaires

  1. tout à fait, ce sont les bonnes bases ;D

  2. Albert D. dit :

    Il est important d’également penser à mettre un nom et une adresse mail cohérents (histoire de ne pas passer pour un spammeur), de bien soigner la mise en page de son email (laisser de l’espace, faire des paragraphes bien clairs, etc.) et de ne pas faire de responsive. Attention également à bien penser à mettre en évidence le lien de désinscription ;)

  3. emailing dit :

    Bonjour,

    Ce sont là des conseils très pertinents sur l’emailing, ajoutez à cela la nécessité d’envoyer régulièrement des newsletters afin que vos prospects ne vous oublient pas !

Laisser une réponse

Conseil
en stratégie
social media

Agence
community
management

Jeu
concours
social media

Brand
Content
social media

Formations
social media

Social
expérience
studio

Opérations
influence

Publicité
social media